I’ll come clean

I’ve fed up enough of it already
La buée recouvre les fenêtres de toute la maison
J’ai oublié ma tête sur le feu

Inconscient, je réitère journellement à la nuit tombée
Ma pensée achemine les fumerolles de mon chagrin
Cependant la vapeur de mes idées n’a pas pour seul ingrédient l’arrogance de ma tristesse

It’s not clear but I can try to tell you
Ainsi, des particules d’espoir émoustille la surface du verre avec mes rêves et ambitions de la saison
Ce sulfureux mélange reste incomplet

Soucis du détail ou simple coïncidence,
Le doute est créatif dans son argumentation
A lui seul il encadre le tableau dans son entièreté

I don’t know
J’observe la brosse déposer le décors de mon évolution
Le vert passe au rouge, et le soleil me cerne
Un brin de douleur dans ma plaine de colère

Orange
Spectateur de mes opportunités
Je n’hésite pas à les jouer au dé
Six ou deux, j’avance
Quatre ou trois, j’avance
Cinq, j’avance
Et un
Un, j’avance, comme s’il n’y avait pas de lendemain

But one is yet to be obtained claim the doubt

Then I’ll make a one faced dice
And live like there is no tomorow

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s