J’ai dévoré “Revoir Marceau”.

Je suis loin d’être un lecteur assidu. Et le fait simple que je ne possède pas de bibliothèque atteste de mon nombre réduit de lecture.

Ce livre, aussi court fut-il, est arrivé à l’instant précis où il aurait pu être le plus utile. J’ai lu l’histoire du narrateur, comme si je lisais mon journal intime. A voix haute, ivre d’avoir ouvert plusieurs bouteilles de vin de pissenlits, comme pour être plus apte à comprendre ce qu’il y avait à comprendre dans un premier temps. Puis, je l’ai fini, sobre de tout alcool, cette nuit.

C’était un voyage que je n’oulierai pas, et que je partagerai, le plaisir en souvenir. Il ne me reste plus qu’a fermer la porte derrière moi, à double tour.

Merci @romainmeynier

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s