Déception matinale

J’ai cru qu’il y avait de la neige sur mon vélux, mais il était juste gelé.
J’ai regardé dehors par la petite fenêtre latérale, en tête de mon lit. Le soleil, lui bien présent, ne se cachait plus derrière les nuages.

C’est déjà ça

Réveil colère devant mon ciel orange pastel, un sourire ne coute rien, et la fait passer, la colère, pour un sentiment bientôt en vacance. Merci à toi, Soleil, ou à vous Nuages, de l’avoir délivré à ma vue en cette froide matinée, un peu tôt, mais toute colorée

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s