Je suis vraiment débile.

barthelemyledragon:

Tu vois depuis que j’ai déboulé en Angleterre en mode “Hello baby, I’m here to make my dream come true.” j’ai pris conscience de plein de trucs. Déjà, que cette phrase est surement dans un très mauvais anglais et ensuite AHAHAH. 

Beaucoup de mes amis français pense que je suis une aventurière guerrière que rien n’arrête. C’est vrai après tout j’ai arrêté mes études, lâché mon boulot, rendu les clefs de mon appartement et quitté tout ce que je connaissais, donc logiquement, je ne dois avoir peur de rien.

S’ils savaient. Je suis morte de trouille. Mais ça ne se voit pas. Ça ne se voit pas parce que j’ai pris l’avion toute seule comme une grande avec ma vie dans une valise. Ça ne se voit pas parce que j’ai trouvé une colocation en trois jours alors que je ne parle même pas la langue. Ça ne se voit pas parce que sur les réseaux sociaux je balance juste des photos d’endroits magnifiques que je visite. Ça ne se voit pas parce que quand mes potes m’appellent, d’une voix exaltée je leur raconte mes dernières pépites de la vie de rêve que je mène.

Et j’ai pas eu peur de planter ma vie toute tracée. J’ai pas eu peur de dire bye-bye à la sécurité que j’avais construit pour mon avenir. J’ai pas peur quand je me balade toute seule dans les rues que je ne connais pas la nuit. J’ai pas peur d’aller où me guide mes pas sans rien connaître et sans GPS. J’ai pas peur d’aller là où j’ai envie d’aller même si ça parait dangereux. 

Non moi j’ai peur des gens. J’ai peur d’aller vers les autres. J’ai peur de demander de l’aide. De paraître ridicule. Et tu vois au début je ne parlais à personne. Vraiment. J’étais là comme une imbécile à écouter les conversations des autres, à les regarder. Puis à force, j’ai fini par vraiment me sentir seule. Parce que bon, à part mes colocataires de temps en temps, les échanges les plus prenants que j’avais c’était “Hello, I need to open a bank account.” ou autre merde administrative. Puis voila, au bout d’un moment, je me suis dis : bon, faut vraiment que je parle à des gens sinon je vais crever de solitude. 

Alors sur Internet, j’ai trouvé des clubs et je me suis inscrite pour deux meetings, un pour l’écriture et un pour le dessin. MAIS POURQUOI J’AI FAIT ÇA ? me suis-je hurlée dessus après l’avoir fait. Et devant le lieu de rendez-vous, j’ai mis presque une heure avant d’oser rentrer en m’imaginant tous les scénarios catastrophiques possibles. Et vous savez quoi ? 

Tout s’est bien passé. Les gens étaient super gentils. Ils s’en foutaient de mon accent à chier. Des mots qui me venaient pas vite. Ils s’en foutaient de mes phrases à la grammaire bancales et à la conjugaison totalement absente. Ils s’en foutaient que je fasse des signes bizarres pour me faire comprendre. Et ils s’arrangeaient pour me parler lentement. Pour utiliser des mots simples. Pour répéter autant de fois leurs mots jusqu’à ce que je comprenne. 

C’était tellement cool j’ai décidé d’y retourner, avec un peu plus de confiance en moi cette fois. Alors j’ai un peu plus parlé. J’ai rencontré des gens géniaux. Et même si je mettais une minute à construire une phrase de cinq mots, je finissais finalement par réussir à connaître un peu les gens. Et puis quand je suis revenue la seconde fois, chose incroyable : ils se souvenaient de moi. Ils se souvenaient de mon prénom, de mon âge, de ma timidité, de mes joues qui rougissaient, de mes dessins, et plus incroyable encore : ils étaient contents de me revoir.

Et là j’suis là, à sourire comme une enfant à qui on offre une barbapapa, à me dire : la prochaine fois, quand tu as peur, souvient toi de ne pas écouter cette voix qui te sert l’estomac, parce que tu risquerais de passer à côté de choses et de gens vraiment fantastiques. 

C’est beau, et ta phrase en anglais, je la valide !

Pour vous tous qui n’osez pas encore, et moi le premier 🙂

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s