6 lignes – Jour 3

amorcepour6lignes:

Il se dit que ce ne sera plus très long et qu’il n’y a rien à faire, qu’attendre.

Il se dit que ce ne sera plus très long et qu’il n’y a rien à faire, qu’attendre. De toute manière, il était arrivé trop tôt. Il avait décidé trop tôt de partir pour toujours. Le séjour avait été trop court : trois semaines. Marie l’avait déposé trop tôt à Kristiansand. Il avait pris le bus trop tôt pour Oslo. Il avait pris le train trop tôt pour l’aéroport. Et maintenant qu’il y était, il lui fallait attendre dix-sept heures dans un hall presque vide pour revenir à une vie qui l’était tout autant.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s