6 lignes – Jour 7

amorcepour6lignes:

Les roues du camion soulevaient des gerbes d’eau.

Les roues du camion soulevaient des gerbes d’eau. Les essuies glaces couraient à toute allure sur la paroi transparente de laquelle coulaient le surplus de pluie. J’avais hâte de rentrer chez moi, pour observer la pluie, un bol de thé entre les mains. Le camion ralentit soudainement. Heureusement, je gardais mes distances. Quand il démarra à nouveau, il fit place à trois hommes armés me sommant de me ranger. La guerre avait commencé, sans moi.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s