6 lignes – Jour 9

amorcepour6lignes:

Les deux embarcations s’arrêtèrent non loin de la maison.

Les deux embarcations s’arrêtèrent non loin de la maison.

Le bois mouillé se balançant à la sortie de ses occupants, grinçait contre le ponton flottant. Les hommes habillé similairement ajustés en rouge et en blanc, portant d’une main leur Charleville modèle 1777, et de l’autre l’intention ferme de tenir cette rive à tout prix. La maison qui se dressait devant eux allait servir de dernier bastion à ce bataillon oublié, si seulement elle n’avait pas déjà été occupée par l’ennemi.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s