6 lignes – Jour 18

amorcepour6lignes:

Il avait accepté.

Il avait accepté. Il avait été ciblé, pour son poste. Son cas avait été étudié dans le détail. Il travaillait comme journaliste pour une grande chaîne de télévision. Alors qu’il se rendait au travail, avant de prendre son bus, une camionnette s’était arrêté à sa hauteur. La porte latérale s’était ouverte sur un gars masqué menaçant son fils avec une arme à feu. Le type lui avait posément déclaré : Tu as une journée pour faire croire à tout le pays qu’on est entré en guerre civile.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s