La guerre passive d’un jardinier qui ne fait que passer

Je ne sais pas si j’aurai des cerises cette année. Des champs de pucerons occupent les feuilles, branches, et ce qui devrait être plus tard des fruits. Les fourmis qui les élèvent, j’espère, penseront un peu à moi.

Sinon, j’attends les coccinelles et leurs larves, sans pitié ni morale.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s