6 lignes – Jour 65

amorcepour6lignes:

Elle hocha la tête.

Elle hocha la tête.
Si elle ne lui mentait pas, Denetior et son groupe de pilleurs
n’était plus très loin. A moins d’un jour à cheval. A en juger par les
flammes qui ravageait encore le village, l’histoire semblait plus que
plausible.

Il la fit monter sur son cheval et s’installa derrière elle. L’hiver frappait avec la même brutalité que la bande qu’il chassait, et ne pas l’emmener reviendrait ici à la tuer. Après l’avoir entourée de son épais manteau, il ordonna à sa monture d’avancer.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s