ferrasufe:

Après le tic j’ai le trac qui me trotte.
Le temps n’est plus qu’une expectation…

En tête j’ai la totalité des temps
Forts, morts, puissants de passion
Quand dans tes yeux je fais un plongeon.

Le trac du tic me hante encore entière
Quand tes cils s’affaissent et ferment tes paupières…

Tout est en suspens
Le passé est un présent
Et un futur évanescent…

J’attends par cette ouverture galactique
Que tu fasses revenir avec la lumière le tic…

__________

Merci à @coeurantique pour l’inattendue inspiration de ces quelques “vers”…

Avant le tac, j’ai l’éthique qui se stock.
Le temps déroule ses conventions.

Proche du cœur, j’ai gardé toutes les pensées
Nouvelles, obscures, explosions d’un inconscient
Quand ton sourire me couche, insouciant.

Le tac de l’éthique me latte sur le sommier
Quand de tes lèvres, le désir s’échappent, premier.

Tout est de couleur et vibrant,
Le passé est teinté du présent, assurément
Et le futur lui répond, spontanément.

Si le jour, l’aiguille de ton cœur tac à merveille,
Je lui préférerais la nuit, une bonne tranche de sommeil.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s