Que dit l’étoile du matin au soleil qui se lève ?

“Dans le sommeil d’Or, Atkeer le farceur ravit la forme
Il dépose sur Or une épaisse couverture en laine d’Argrimor.
On ne distingue alors plus rien,
Ni dans les montagnes, ni sur les plaines.

De cette obscurité, Kaar est le gardien.
Dans l’ombre d’Or, il communique avec les mains.
Quand il s’approche, l’air est froid et rend serein.
Un bruissement, un claquement de doigt, il va et vient.

Askeer l’astucieux éclaire le chemin torche à la main.
Si la nuit est son fourneau, la discrétion est son pain.
Pour ceux qui cherchent le repos, ou un coin au chaud,
Sa bienveillance n’a d’égale que l’espièglerie d’Atkeer, son jumeau.

Les frères se tire la couverture tout au long de la nuit.
Kaar n’a que faire de leur querelle.
Quand un être est prêt à le rejoindre,
Toutes les manigances sont accidentelles.

Or, après un temps, se réveille,
Atkeer à ses pieds, Askeer à sa tête, Kaar à ses cotés.
Il réchauffe doucement les bois,
Éclaire les champs et ravive les cours d’eau.

Atkeer, Askeer et Kaar entame leur nuit.
Ils ne dorment que d’un oeil.
Ils se lève au besoin,
Leur charge est à temps plein.”

Age Divin – Livre des Arches

__________________________________________________________

Si vous souhaitez lire plus de ce genre d’extrait ou si vous avez aimé la lecture, pensez à vous abonner pour ne rien rater !

Une réaction, un mot, un point d’amélioration, ça fait toujours plaisir, commentez ! ❤

Vous êtes perdu ? Une carte est disponible et épinglée ici
Si un lieu n’est pas encore sur la carte, ça ne saurait tarder =)