Cycle

J’ai envie d’écrire sans avoir à raconter quoi que ce soit de particulier.

Ma découverte du monde est favorisée par le vent qui sème dans ma tête des graines de contrées lointaines desquelles germent des idées nouvelles.
C’est sous un ciel changeant, qu’elles poussent. Parfois au soleil ou sous les nuages. L’apprentissage est un cycle. J’ai besoin du bleu du ciel autant que du blanc des nuages.

Certaines idées grandissent plus que d’autres. Les arbres de connaissances sont nombreux. Et les arbustes d’expériences pas moins importants. Les annuelles de défis à relever et les vivaces de souvenirs montrent que la terre est fertile et propice à la vie.

La curiosité me pousse à marcher pour rencontrer toujours plus. L’intensité de cette rencontre demande chez moi une énergie considérable. Aussi, rapidement, le besoin de se poser s’impose. C’est là que je suis heureux d’avoir remis à neuf mon banc, dans le jardin.

Vous êtes pile 150 à me suivre. Certains depuis plus longtemps que d’autres. J’ai toujours été curieux de savoir ce qui pouvait vous donner l’envie de vous abonner. Est-ce mes textes ? Mes photos ? Le simple fait que je parle français ? N’hésitez pas à communiquer avec moi. Je ne réponds pas toujours dans la journée, mais je réponds toujours dès que ma disponibilité me le permet 🙂

Quoi qu’il en soit, si ça vous a plus, si ça vous plaît toujours, j’en suis heureux. Merci à vous. Merci d’accorder un temps de pose à votre vie pour vous plonger sur ces morceaux de la mienne que je vous partage avec plaisir. C’est comme ça que j’ai commencé à écrire, sans avoir à raconter quoi que ce soit de particulier mais avec l’envie de le partager.

A bientôt, pour de nouvelles aventures !