Tornado Omelette – Volume second đŸ„—đŸ„š

Omelette : Ɠufs, paprika, poivre en mĂ©lange, plantain 😊

Salade : feuilles de salades et de “bettes Ă  carde rouge?"đŸ„ș

Le tout recouvert de graine de lin, de tournesol, de coriandre avec un peu d’huile et sans oublier bien sĂ»r la ciboulette qui ne s’arrĂȘte jamais !

Bon app ! đŸ€€â˜ș

#mangetonjardin

https://www.instagram.com/p/CB8j3cwjtiJ/?igshid=1r0ba7bbfz6ny

Le pommier se fait manger par des pucerons chaque annĂ©e depuis quelques annĂ©es. AprĂšs leur passage, c’est comme si l’automne Ă©tait en avance, car il ne reste plus aucune feuille sur l’arbre.

J’ai dĂ©cidĂ© d’attendre patiemment et ne rien faire de spĂ©cial. Il y a deux ans, j’ai dĂ©couvert que des larves de coccinelle avaient dĂ©cidĂ©es de prendre les pucerons d’assaut. Ça ne changeait pas tellement mon problĂšme de feuille, ou pas autant que je le voulais. Et bien aujourd’hui, il doit y en avoir plus qu’au dĂ©part, de ces chĂšres larves, car le reste des feuilles semble en bonne santĂ©.
Le mĂȘme problĂšme s’annonce sur les cerisiers plantĂ©s cette annĂ©e. J’espĂšre que les coccinelles les remarqueront assez vite !

En tout cas, je garde un Ɠil sur tout ça =)
https://www.instagram.com/p/BysI8ATosuC/?igshid=5qsamu3ow0r9

Quand un oiseau t’attaque pendant que tu nettoie une terrasse parce qu’il a trop la dalle. #helpthebird
Il avait peur de rien, il se posait sur moi et mon frĂšre. Je l’ai aidĂ© Ă  fouiller la terre pour chopper quelques cloportes et une limace. C’Ă©tait sauvage. Je suis presque triste qu’il soit parti.

Je me suis baladĂ© aujourd’hui sur un coup de tĂȘte sur un sentier balisĂ© que j’ai trouvĂ© en errant pas loin de La Roche-en-Ardennes. Au dĂ©part de Amonines, j’ai marchĂ© un peu moins de dix kilomĂštres. À travers champs et bois, souvent sur le macadam. J’ai pris quelques clichĂ©s, et capturĂ© l’un ou l’autre dragon, si vous avez l’oeil.

J’ai vraiment fait de mon mieux pour capturer ce que j’ai vu. J’aime le ciel, et le reste aussi #skyhunter

verdinoir:

J’ai fait des pĂątes, j’adore les faire et les manger. C’est une activitĂ© qui me plaĂźt.

Il vous faudra une machine à pñtes, c’est la seule contrainte. Sinon, pour une personne, c’est :

  • 100g de farine
  • 1 Ɠuf
  • 1 pincĂ©e de sel
  • 1 pincĂ©e de curcuma (sans quoi vos pĂątes seront un peu blanches, vous pouvez ajouter autre chose pour les colorer)

Vous mĂ©langez tout ça avec les mains (sans ajouter d’eau, on n’est pas des sauvages), ça fera une pĂąte sĂšche, dure et difficile Ă  travailler (craquez pas, on a dit pas d’eau), que vous laisserez reposer 30min au frigo dans un rĂ©cipient hermĂ©tiquement fermĂ©.

Ensuite vous l’étalez progressivement avec la machine, vous les coupez Ă  la forme souhaitĂ©e.

Et on les plonge quelques secondes, une minute, dans de l’eau bouillante bien salĂ©e (c’est important de bien bien saler l’eau des pĂątes les gars, c’est ça qui donne le goĂ»t aux pĂątes, si vous salez pas assez l’eau des pĂątes elles seront fades).

Et on est bien.