Un vieil homme, s’accrochant à deux cannes soutenant ainsi le poids de sa nostalgie raconte à la dame qui l’écoute ses derniers exploits à vélo, quand il roulait encore.

Moi même attaqué par la nostalgie pour des raisons inconnues, dans un contexte qui n’est pas le mien, l’envie des larmes était présente, jusqu’à ce que j’entende cet homme.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s